Hommage à Jacques Duquesne, président du bateau feu.

Jacques DuquesneCommuniqué de presse du MRC Dunkerque-littoral

Le MRC Dunkerque-littoral tient à rendre hommage à monsieur Jacques Duquesne, qui a présidé pendant vingt cinq ans, (1991-2016) aux destinées de la scène nationale "le Bateau feu" à Dunkerque. Dunkerquois amoureux de sa ville, homme de conviction engagé très tôt dans les mouvements chrétiens,  Jacques Duqesne est avant tout un prestigieux journaliste, fondateur du Point, président du conseil de surveillance de l'Express puis de nombreux organes de presses écrites.

Romancier, homme de lettres, Jacques Duquesne ne cesse de s'interroger sur la foi mais également sur la condition des hommes et des femmes, plongeant ses racines dans la plus belle tradition du catholicisme social qui est la sienne.

C'est au nom de cet attachement à sa région et à sa ville qu'il répond favorablement à la demande de Michel Delebarre, maire de Dunkerque, et prend la présidence du Bateau Feu. Durant un quart de siècle il mettra son expérience, son carnet d'adresse notamment parisien, sa sensibilité et son amour de la cité de Jean Bart au service d'une expérimentation et d'une exigence culturelle qui contiribuerons beaucoup au rayonnement de notre territoire.

Avec les équipes du Bateau feu et l'ensemble de son personnel, il a su faire du spectacle vivant un outil au service de la population, des usagers, de la compréhension du monde. Outil au service de la démocratie culturelle avec la rigueur et l'exigence nécessaire. Lieu également de découverte, d'expérimentation, de "résidence"...Le Bateau feu n'a pas hésité à donner sa chance à de nombreux jeunes artistes, notamment dunkerquois dans le domaine de la danse et du hip-hop. Les exemples sont trop nombreux pour être tous évoqués.

A l'heure du "passage de relais", tous nos voeux de succès accompagnent désormais Bruno Vouters. Nous lui souhaitons bon vent afin de poursuivre cette superbe aventure du service public de la culture dont nous avons tant besoin aujourd'hui alors qu'il traverse de nombreuses difficultés.

Dunkerque est riche d'un tissu culturel divers et varié, il faut se battre pour que les artistes puissent continuer à créer et à s'exprimer en toute conscience et en toute liberté. Pour cela il faut une volonté politique, des moyens et des lieux pour qu'ils puissent rencontrer leurs publics.

Jacques Duquesne et l'ensemble de celles et ceux qui ont travaillé à ses côtés ont su être au rendez-vous de l'ensemble de ces défis.

Le comité MRC de Dunkerque-littoral

AddThis Social Bookmark Button

Faîtes connaître mon site